fbpx

Blog

SEO Rédaction web : Les 9 règles à respecter quand vous rédigez

Rédaction Web : Les 9 règles à respecter : Blog | Web Diamond

La rédaction web répond à des règles précises. Que ce soit sur votre blog ou votre site internet. Il ne s’agit pas simplement d’écrire un article de presse convaincant, mais de rédiger un contenu à la hauteur des exigences des robots de classement des moteurs de recherche.

Nous avons vu comment les mots utilisés dans un site internet impact sur le référencement naturel dans les moteurs de recherches. Et aujourd’hui, si vous êtes sur cet article, tout simplement parce que vous souhaitez faire appel aux services d’une personne qui rédigera pour vous, des articles de blogs, et de contenu en ligne. Mais, un rédacteur web doit avoir certaines qualités et compétences, et vous ne savez pas lesquelles. J’ai dressé pour vous une liste de 9 règles d’or du rédacteur web et je vous les explique brièvement.

Les 9 règles d’or à respecter pour une rédaction web différente et unique :

Pour avoir et disposer d’un contenu captivant, simple et bien référencé par les moteurs de recherche, un site internet doit répondre à des nombreux critères plus ou moins importants. Tels que son architecture, ses maillage interne et externe, le netlinking etc.

Une bonne rédaction SEO (référencement naturel), vous permet certainement d’être positionné sur les premiers résultats de Google. Découvrez donc nos meilleures pratiques du moment pour une lecture facile, agréable, sans fautes et répondant aux normes des moteurs de recherche.

Définir son audience pour mieux viser sa cible :

Sur Google comme sur les autres moteurs de recherche, un contenu efficace est un contenu qui répond aux requêtes des utilisateurs, tout en étant pertinent. C’est la première étape à suivre, avant même de commencer la partie rédactionnelle. 

Lors de la rédaction d’un site web ou un article, commencez par définir votre audience afin de vous approcher au mieux de la cible voulue. Répondez aux questions suivantes : qu’attend votre cible exactement? Quelles sont les requêtes que votre internaute pourrait utiliser pour rentrer sur votre page ? Quels appareil utilise-t-il, mobile, tablette, ordinateur ?

Le rédacteur web doit employer les termes et le vocabulaire adaptés aux besoins des internautes. Pour savoir et définir exactement ces besoins, il existe des outils des statistiques comme Google Analytics pour mieux connaitre le profil de vos utilisateurs.

Respecter la ligne éditoriale :

Un bon rédacteur web, doit respecter et suivre la ligne éditoriale du support de destination. Celle-ci permet à la rédaction d’être dans le thème de l’enseigne ou de la marque. Elle assure une cohérence entre les différents articles, ce qui rassure le public visé. Des contenus peu harmonieux provoquent la fuite d’une bonne partie de votre audience. En revanche, celle-ci est convaincue par un style fluide et simple, quel que soit l’article consulté.

La ligne éditoriale repose principalement sur les points suivants :

  • Le choix du sujet et de la thématique ;
  • L’angle et les prises de position ;
  • L’accent et le langage utilisés ;
  • L’identification de la cible ;
  • La fréquence de publication;
  • Le type de contenu présenté: articles de jour, reportages, enquêtes… ;
  • Les critères moraux ;

Identifier les mots clés à cibler :

La rédaction web est un aspect difficile qui peut s’avérer parfois compliqué et frustrant pour les journalistes de presse et les marketeurs. L’enjeu est d’écrire à la fois un contenu engageant et compréhensible pour le lecteur et optimisé pour les moteurs de recherche comme Google. Afin d’assurer la lisibilité dans les résultats de recherche.

Pour réussir cet équilibre, vous devez trouver des idées avec des phrases convenables. C’est comme faire une gymnastique d’esprit et faire un bon mélange de ces idées avec un peu de pratique en respectant votre cible. Et en évitant de sortir hors sujet et rester toujours dans la même thématique.

Vous avez choisi votre sujet d’article ? Très bien. Donc La première étape est de l’identifier par des mots clés principaux sur lesquels vous souhaitez vous positionner. Gardez à l’esprit que les moteurs de recherche, et notamment Google, reposent principalement sur la sémantique.

Choisissez donc un mot clé étroitement lié au sujet traité et à fort potentiel de trafic (dont le volume de recherche mensuel est suffisamment élevé).

Pour le faire, il existe des outils permettront de connaitre le nombre de requêtes effectuées chaque mois sur les moteurs de recherches, pour un mot clé spécifique. Parmi ces outils, je vous suggère  Ubersuggest qualifié et efficace pour trouver des bons mots clés avec un trafic élevé. 

Bien placer les mots clés :

Quand vous rédigez votre rédaction ou article, il est très important de Placer vos mots clés à certains endroits spécifiques. Suivez le guide pour optimiser votre référencement naturel :

  • Placer votre mot clé principal dans le titre. Le H1 a un poids non négligeable en SEO. Il faut toutefois rester naturel et ne pas exagérer, pour que votre contenu reste compréhensible et abordable pour le lecteur. Même pour les sous-titres (H2, H3) où il est important de le placer une fois, mais en respectant les impératifs de langue.
  • Le mettre dans l’introduction ou au début d’article.
  • L’intégrer dans la balise title, c’est-à-dire le titre de la page dans les moteurs de recherche. De préférence vous l’écrivez au début de cette balise. Attention à ne pas écrire un titre SEO trop long, sous peine de le voir rogné.
  • Le placer dans la Meta description (le petit texte que l’on voit dans les SERP). Elle n’a pas de poids en SEO, mais c’est elle qui attirera l’internaute sur votre site web.  Veillez bien à respecter le nombre de caractères maximum.
  • Placer vos mots clés secondaires au minimum une fois dans le corps de votre contenu.

Inventer une bonne longueur et un contenu unique :

Pour Google, plus un article est long, plus il aura de poids pour le référencement naturel. Mais en respectant le contexte de notre thématique et ne pas “écrire pour écrire”. Quel serait l’intérêt d’écrire un article de 1000 mots ou plus sur un sujet fade? La longueur doit s’adapter au sujet abordé, aux besoins de la cible et des internautes à qui vous adressez votre contenu.

Faites des phrases simples et courtes et ne détournez pas l’information. Celle-ci doit être disposée avec des termes adaptés à votre audience. En plus, les contenus uniques et à forte valeur ajoutée, sont captivantes par Google : en effet, les robots détectent le contenu dupliqué. Vous pourriez payer très cher un texte identique à un autre déjà existant! Et il existe des outils qui peuvent repérer le plagiat d’un texte. Donc faites très attention au copier coller. 

Utiliser la technique de la pyramide inversée :

Le principe de la pyramide inversé pour une rédaction web, dispose de trois étapes :

  • Informations essentielles en tête : Titre du chapeau qui présente la problématique
  • Additionnelles : Les premiers paragraphes.
  • Moins essentielles : Les derniers paragraphes.

Vous devez structurer votre contenu pour qu’il soit bien clair et compréhensible pour l’internaute. Ne comptez pas sur des titres colorés, cela fait fuir vos lecteurs en leur créant une certaine déception.

Le titre principal de votre article doit indiquer clairement ce à quoi le lecteur peut s’attendre en lisant votre contenu.

Rédigez une introduction (4-5 lignes maximum) qui attaque directement la cible et expose les idées essentielles de votre article. Cette introduction, ou bien autrement dit un chapeau, est un élément très important d’un article car vous ne disposez que de quelques secondes pour attirer et viser l’attention de vos lecteurs.

Les premiers paragraphes, dans le contenu de l’article, doivent répondre rapidement à l’intention de recherche. Utilisez des paragraphes courts (200 à 300 mots) ; Essayer d’examiner l’information essentielle en premier et abordez les détails par la suite.

Utilisez beaucoup plus la voix active : 

La voix active permet de créer des phrases écrites en peu de mots et cela, facilite la compréhension de vos lecteurs.

Par exemple, plutôt que d’écrire «Le produit à été commandé par moi sur internet», écrivez «j’ai commandé un produit sur internet». Donc de préférence d’utilisez des verbes actifs plutôt que passifs dans vos phrases.

Évitez les fautes d’orthographes :

Faire attention aux fautes d’orthographes, est essentiel pour la réputation de votre organisation. Un texte bourré de fautes d’orthographe peut nuire à votre image de marque et à la crédibilité professionnelle.

Avant de publier quoi que ce soit, n’hésitez pas à vous relire ou à vous faire relire par un collègue ou proche pour ne pas tomber dans ce panneau.

Le maillage interne et externe de l’article :

Le maillage vous permet aussi de vous renvoyer d’une page à une autre, ce qui crée des liens dans tout votre site et aussi vers des sites externes.

Il existe deux catégories: le maillage interne et le maillage externe.  

Le maillage interne : en cliquant sur un lien sur un article de site, celui-ci vous renverra sur une autre page de ce même site web. L’idéal est d’avoir un maillage interne le plus profond possible. Par exemple, sur un blog, vous pensez à faire des liens entre vos différents articles articulés autour d’une même thématique.

Le maillage externe : Contrairement aux maillages internes, les liens externes vous amèneront sur un autre site ou une source extérieure et utile à l’article. L’idéal est de renvoyer vers des sites à forte valeur ajoutée, qui apporteront du poids à vos articles, comme des sites de statistiques, des médias puissants, etc.

Ce maillage doit être utilisé de manière assez légère, il est inutile d’en mettre plusieurs liens par page. De plus, il faut placer le lien sur une ancre similaire, c’est-à-dire un ou des mots en rapport avec l’article vers lequel le lecteur est renvoyé.

Conclusion :

Pour conclure, vous avez désormais toutes les cartes en main pour une meilleure rédaction web et rédiger des contenus de qualité et engageants.

Pensez à vos lecteurs avant tout et optimisez vos articles et vos contenus pour qu’ils soient visibles sur le web.

Si vous souhaitez être accompagné dans votre stratégie de content marketing, n’hésitez pas à contacter notre agence Web Diamond .Nous saurons vous guider.

Auteur

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester à jour avec les nouvelles technologies!